POUIC ♥
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez

awolnation. {ft. Joaquim}

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
avatar
Invité
Invité
MessageSujet: awolnation. {ft. Joaquim} awolnation. {ft. Joaquim} Icon_minitimeJeu 29 Mai - 12:37




Awolnation

« L'ennui, c'est que les humains ont le don pour désirer ce qui leur fait le plus de mal. » ► J.K ROWLING.
Souffle saccadé accompagné d'un profond soupir. Ennui, non, pas du tout. Il fait sombre dans la chambre quasiment vide de meubles. Son corps tout entier est douloureux, mais il a pris l'habitude de faire passer la souffrance au second plan. Hannibal ne se drogue pas, ne boit pas, non. Il ne mange pas, simplement. Il est maigre, squelettique, son teint blanchâtre tirerait presque sur le bleu pâle. Maladif, certes, mais il reste beau. Malédiction, peut-être. Malédiction et malchance que de ne pouvoir courir lorsque des êtres stupides et ensorcelés sont à ses trousses. Le jeune homme ne s'est jamais fait violer : il est armé, et ça se sait. Obtenir une permission officielle de l'Académie de porter un canif sur lui, quel étrange coup du sort. Mais il reste au plus mal cependant. Il passe ses doigts fins dans sa chevelure anarchique, faisant s'agiter quelques mèches rebelles. Nouveau soupir, mais cette fois-ci teinté d'ennui. Le jeune homme est bien réveillé au milieu de la nuit, et n'a rien pour s'occuper. Troisième soupir, puis une idée. Peu glorieuse, c'est vrai, mais cela reste une idée quand même. L'adolescent s'extirpe de ses draps, seulement vêtu de son boxer -il a l'avantage de ne pas être frileux-, et s'habille d'un tee-shirt blanc légèrement trop grand, qui tombe de l'une de ses épaules, d'un jean noir et d'une paire de converses bleu nuit. Il ne sait pas vraiment où il compte aller, mais une sortie nocturne a toujours été reposante pour son esprit agité. Il attrape son portable et ses clés, puis sort de sa chambre, pensant bien à la verrouiller au passage.
Il fait froid dehors. Il se frictionne les bras, les joues rougies par la température. Il frissonne, traversant discrètement les couloirs, tel une ombre à la démarche féline. Il ne craint pas de croiser quelqu'un -comme dit plus haut, il est armé-. N'étant arrivé que depuis quelques jours, il ne met pas longtemps à se perdre. Dans son exploration, il avise des escaliers. Où mènent-ils ? Au toit, apparemment. Hannibal frissonne une nouvelle fois avant de poser sa main sur la rambarde de l'escalier et monter. "Une, deux, trois, quatre, cinq, six,..." compte-t-il tout en escaladant les marches. Cette vieille habitude de compter les marches de tout les escaliers qu'il emprunte ne le quittera sûrement jamais. Il parvient enfin en haut de l'escalier, et ouvre doucement la porte du toit. Il grimace quand celle-ci grince plutôt bruyamment, puis sort.
Il fait nuit noire dehors. Seul l'éclat de la lune éclaire vaguement le sol, projetant un rayon argenté sur les dalles du toit. Il y a du vent aussi ; il siffle aux oreilles de l'incube qui grimace de nouveau en grelottant. Les yeux bleus du garçon se plissent tandis qu'il essaye d'apercevoir quelque chose, et soudain il se fige.
Il y a quelqu'un d'autre sur le toit, devant lui. Appuyé contre la barrière qui protège le toit, l'homme -d'après sa stature, on dirait un homme- est dos à Hannibal. Ce dernier ne sait pas si il doit s'enfuir ou faire comme si de rien n'était. Seulement, il ne sait pas si l'inconnu l'a vu ou non. Hésitant, il fait quelques pas vers la barrière et s'y appuie à son tour, croisant ses bras contre le métal froid, sans un mot, à quelques mètres de l'autre homme, qui apparemment doit avoir à peu près son âge. Le brun le surveille du coin de l'oeil, prêt à détaler au moindre geste louche.

Joaquim Snow & Hannibal Kayson

CODE BY AMIANTE
Joaquim Snow
Dominant
Dominant
Voir le profil de l'utilisateur http://daemon-academy.forumactif.com
Messages : 2684
Date d'inscription : 15/08/2012
Age : 20
Localisation : Dans le pré, en train de brouter de la pelouse ~
MessageSujet: Re: awolnation. {ft. Joaquim} awolnation. {ft. Joaquim} Icon_minitimeVen 30 Mai - 16:12

Joaquim Snow ~



Life is short but this time it was bigger.

Feat' Hannibal Kayson.



Le bruit de la vie, la vie chaude et délicieuse qui s'écoule dans tous le corps humain jusqu'à la pompe qui nous maintient en vie. Le cœur, cette pompe dont les tambourinements sont exquis à mes oreilles, excitent mes papilles... Le besoin de se nourrir est impétueux, mais je ne dois pas. Cette douce fragrance qu'est celle du sang m'attire, comme le fruit défendu. Je comprends bien Eve qui a cédé à la gourmandise. Se retenir de s'alimenter, se contenter de poche de sang froid, ce n'est franchement pas goûteux. Mais le sang prit à la source, c'est tellement bon, divin... Non, je ne dois pas.

Je m'enroule sous ma couette, écrasant ma tête sous un oreiller, dans l'espoir de ne plus entendre la douce mélodie envoûtante du sang. J'ai tellement faim... Je suis sûr que mon abrutis de colocataire ne serait pas une grande perte. Mais je me suis promis d'arrêter. Que ce soit la drogue, ou le sang. C'est complètement contre-nature, pas vrai ? Mon estomac et mes crocs le trouvent, en tout cas. J'ai la gorge sèche, un mal de crâne digne d'une des plus mémorables gueule de bois jamais eut. Tout ça pour elle. Son sourire, son odeur... C'est stupide, elle ne veut plus de moi. Oh, je l'ai mérité, à sauter tout ce qui bouge. Elle m'a surprit alors que j'étais embué par la drogue, dans les bras de mon colocataire. Je n'ai aucun goût particulier pour les hommes, et Lester est bien la dernière personne avec qui je coucherais. Et il a fallut que ça arrive ; qui plus est, que ça arrive et qu'elle le voit. Ma Heathe, si fragile et innocente. Je suis un monstre. Je l'ai blessé. Je l'ai brisé. Et j'ose espèrer qu'elle me revienne ? Quel con.

Rester ici m'affame trop. Je suis trop près de toutes ces sources de nourriture potentielles. Je dois aller ailleurs, partir avant de blesser quelqu'un. Pas que j'en culpabiliserais, la vie est faite comme ça. Non, plutôt que je veux pouvoir tenir ma promesse. Devenir quelqu'un de bien pour elle. Mais c'est pas facile, beaucoup moins que je ne l'imaginais...
Je me tortille pour sortir du lit, réussissant à tenir debout par je ne sais quel miracle. Un miracle éphémère, puisqu'au bout de deux pas je chute et me mange méchamment l'armoire dans la joue.
Un couinement m'échappe tandis que je me recroqueville, une main sur la joue en question. Bordel de merde, j'aurais une belle bosse. Et un bleu plus violet que bleu. C'est souvent le cas, avec ces enfoirés de bleus. Ils sont pas bleus. Alors pourquoi les appeler comme ça, et pas tout simplement hématome ? C'est leur vrai nom, après tout. Et pourquoi on les appellerait pas les violets, aussi ? Je ne comprends décidément pas la logique de ce monde.

Je me redresse tant bien que mal ; j'aurais perdu tout mon honneur si quelqu'un m'avait vue ramper de la sorte jusqu'au mur pour m'y appuyer et me relever. C'est pitoyable, mais tout ce qui m'importe, par dessus la douleur, c'est d'étouffer cette faim lancinante qui est en train de me rendre fou. J'entends si bien la musique que font les cœurs des habitants des chambres entourant la mienne. Putain de dortoirs . Putain de faim de Sangsue. Je sors de la chambre sans m'encombrer d'une porte à fermer. Y'a rien à voler dans ma chambre, et même, personne n'oserait toucher à mes affaires. Y'a du bien, d'avoir une mauvaise réputation. Une grimace s'impose sur mon magnifique minois ; vaniteux ? Pas du tout ! ; putain, c'est que j'ai l'impression d'avoir du plomb dans le crâne... Et les jambes lourdes. Et l'estomac incroyablement vide, et... Et j'ai mal à la joue. J'ai bien peur d'être défiguré pendant une bonne semaine, au moins. Tristesse, désarrois...

J'essaie de réfléchir, de choisir un endroit ou aller. Et le toit me semble parfait pour renifler autre chose que l'odeur des globules rouges. Y'a sûrement personne. Tout du moins j'espère. Et si y'a quelqu'un, bah... Je le mange.
Non, non et non. Je ne dois manger personne, je me le suis promis. Pour elle. Et merde, penser à elle ça donne encore plus faim. Son odeur si douce, ses lèvres sucrées et... Je suis arrivé devant la porte du toit, que j'ouvre et referme derrière moi. Personne, parfait. Je m'avance vers la rambarde, le plus loin possible de cette fameuse porte. Le vent fait danser mes cheveux, mais je n'ai pas froid. Je ma'ppuie contre cette même rambarde, ferme les yeux, la tête inclinée en avant, et écoute; le vent, les oiseaux, tout ce qui peut me divertir de la faim. Ici, c'est bien mieux. Plus calme, plus sain. Je me serais laissé aller à la complainte du vent si la porte ne s'était pas ouverte. Les sangsues ont l'ouïe fine. J'entends quelqu'un s'approcher. Je le sens. Et merde. Mes crocs m'entravent, prennant une place importante dans mon espace bucal. Je ne bouge pas, dans l'espoir de l'entendre partir. Mais faut croire que je n'ai pas de chance. Je laisse un temps s'écouler, pour tenter de rétracter mes crocs, surtout, avant d'ouvrir les yeux pour le regarder. Un homme, quelle surprise.

J'hésite. Que dire ? Que dire pour le faire partir ? Que je vais le manger ? Un blond avec un hématome sur la joue, ça fait peur à personne. Et je ne veux pas montrer les crocs. Surtout que lui, c'est peut-être aussi un Daemon. Un grognement rauque m'échappe. Bordel de merde, mais dégage, toi...

# Nul, gomen >.<

© Kibara

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

Joaquim Snow  speak in Black
Shiki Oniyama speak in Firebrick
Aaron Anderson speak in MediumOrchid
Sköol Harawën speak in MediumSeaGreen
Shade Deyrathen speak in DarkSlateGray

awolnation. {ft. Joaquim} Dreaaa10
avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: awolnation. {ft. Joaquim} awolnation. {ft. Joaquim} Icon_minitimeSam 7 Juin - 12:12




Awolnation

« L'ennui, c'est que les humains ont le don pour désirer ce qui leur fait le plus de mal. » ► J.K ROWLING.
Il fait froid. Très froid. Le garçon frissonne, frictionne ses bras dans une vaine tentative de se réchauffer. Sa peau est étonnamment chaude, malgré la température ambiante. Le vent siffle dans ses oreilles, fait s'agiter ses cheveux d'une manière étrange. Il regarde les nuages quelques instants, puis ferme les yeux pour expirer et inspirer longuement. Pour l'instant, l'homme à ses côtés n'a rien fait d'étrange. C'est sûrement un bon signe. Ou peut-être pas, qui sait. Hannibal tourne la tête vers lui, croise son regard un instant. Ils se regardent longuement, sans dire un seul mot. L'inconnu a un bleu sur la joue, ce serait plutôt drôle si il n'avait pas l'air aussi... Étrange. A t-il un problème ou quelque chose comme ça ? "Je dois être son problème" pense le brun en haussant vaguement les épaules. "Il n'a qu'à me le dire si ma présence le dérange..." Mais tant qu'il ne dirait rien, l'incube ne bougerait pas. Un petit soupir s'échappe de ses lèvres tandis qu'un grognement lui parvient au milieu du bruit du vent. Il sursaute, alarmé. D'où ça sortait, ça ? Ses yeux bleus se posent à nouveau sur l'autre adolescent, qui n'a pas bougé.

-uc !-


Joaquim Snow & Hannibal Kayson

CODE BY AMIANTE
Joaquim Snow
Dominant
Dominant
Voir le profil de l'utilisateur http://daemon-academy.forumactif.com
Messages : 2684
Date d'inscription : 15/08/2012
Age : 20
Localisation : Dans le pré, en train de brouter de la pelouse ~
MessageSujet: Re: awolnation. {ft. Joaquim} awolnation. {ft. Joaquim} Icon_minitimeMer 2 Juil - 18:55

Petit UP ?

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

Joaquim Snow  speak in Black
Shiki Oniyama speak in Firebrick
Aaron Anderson speak in MediumOrchid
Sköol Harawën speak in MediumSeaGreen
Shade Deyrathen speak in DarkSlateGray

awolnation. {ft. Joaquim} Dreaaa10
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: awolnation. {ft. Joaquim} awolnation. {ft. Joaquim} Icon_minitime

awolnation. {ft. Joaquim}

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» awolnation. {ft. Joaquim}
» "Si j'avais su, j'serais pas v'nue !" [Pv Joaquim Snow]
» Pchoooooo [Joaquim and Heather] ♫

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Daemon Academy :: ARCHIVES ~ :: RPs interrompus-